Corbény vu du ciel
Centre-ville
École
Bibliothèque
Maison de retraite
Église
Le Vivier
Le Vivier

Tous les vestiges de l'histoire de notre commune, témoignent du passé et constituent l'identité de notre territoire : cela va de la modeste pierre de la fontaine à Loriot aux fonds baptismaux classés de notre église et des personnages qui ont fait l'histoire aux nombreuses guerres destructrices...

 

L'église Saint-Quentin

L'église Saint Quentin est une église en pierre de taille de style roman. Reconstruite aprés guerre, elle comporte trois nefs et une tribune. La chaire en pierre, est au ras du sol, le maître autel s'harmonise parfaitement avec le choeur et l'ensemble des voûtes. Le chevet plat s'éclaire de trois vitraux Art Déco représentant entre autres Saint Marcoul, les fonts baptismaux du XIème siècle, et divers éléments lapidaires dont les chapiteaux de l'ancienne église, une statue décapitée de Saint-Antoine et son cochon, l'ancienne fontaine à gueule de lion...

une exposition permanente est visible à l'église sur rendez-vous au 03 23 22 48 28/06 32 19 91 09
 

Chapelle et fontaine Saint Marcoul

Elle fut reconstruite dans son style d'origine après la guerre. Elle fera l'objet d'un pélerinage permettant de guérir au fléau des écrouelles. Vingt et un rois de France perpétuèrent la coutume.
 

La châsse

La première châsse fut offerte par la Saint Louis, elle était à lames d'argent, trois autres tout aussi précieusement ornées seront offertes par les rois et disparaîtront à leur tour. Le prieuré ferme ses portes à la révolution et la châsse est fondue. Les reliques sauvées et protégées par un habitant seront restituées plus tard pour être déposées dans une châsse en bois doré. La châsse actuelle serait celle offerte par l'abbé Ledouble en 1896. Elle est en bronze doré et de style gothique. les reliques seront de nouveaux cachées pendant la guerre de 14/18 et la châsse abîmée. En 1920, elles seront déposées dans une châsse provisoire de style gothique en chêne sculpté et rejoidront définitivement en 1929 la reliquaire restauré à l'occasion de la consécration de la nouvelle église en 1920.
 

Les fonts baptismaux

Cuve baptismale très ancienne, provient de l'église Saint-Pierre du prieuré de Saint-Marcoul, antérieure au XIIème siècle. Elle est taillée dans un bloc de marbre bleu, ornée d'arabesques et cantonnée de quatre volutes à tête ; son fût repose sur une large base à épatement sur laquelle se voit la retombée des colonnes qui l'entouraient. Elle fait référence à l'époque mérovingienne. Presque identique à celle de la cathédrale de Laon.

{jcomments off}

logo CCCD

picardieaisne